• Alvaro Echanove

Protéger vos intérêts en médiation

Pourquoi aller en médiation plutôt qu'au tribunal ? Bien que le processus de médiation implique de s'asseoir pour négocier, il a été pensé pour que vos intérêts soient sauvegardés à tout moment. Que votre problème soit de nature commerciale, juridique, relationnelle ou organisationnelle, ses solutions s'appuieront entièrement sur vos besoins.



Il est parfois tentant de penser que la seule solution possible à nos problèmes est celle qui écarte totalement notre adversaire : la mise en demeure, la dénonciation, le procès, l'usage de la force... Cependant, la médiation est un processus de règlement des différends qui peut vous servir à trouver une solution constructive et adaptée à vos besoins, en collaboration avec l'autre participant. Voici trois raisons pour lesquelles la médiation est souvent la meilleure manière de protéger vos intérêts :


  • Le processus est entièrement bâti autour de vos intérêts et vos besoins

Après une première phase pendant laquelle les participants expriment leurs positions de départ, le dialogue se concentre ensuite exclusivement sur les intérêts en jeu. Une conversation approfondie sur les besoins et les nécessités de chacun s'installe, et aucune solution ne sera recherchée jusqu'à ce que tout le monde ait clairement formulé ce qui est important pour lui.

Pendant le remue-méninges d'options qui s'ensuit, on tente d'être créatif. L'idée est alors de bonifier les intérêts exprimés à la phase précédente, mais sans jamais s'en écarter. Le médiateur est là pour s'assurer de cela.


  • Les médiateurs sont formés et outillés pour faire émerger vos intérêts

De la même manière qu'un avocat est formé à la recherche juridique et à la plaidoirie, le médiateur est formé au questionnement et à l'écoute. Ce qui détermine la compétence d'un médiateur, c'est sa capacité à faire parler les participants de ce qui est vraiment essentiel pour eux, et à ensuite s'assurer que ces intérêts sont bien intégrés dans l'entente finale. Par ailleurs, contrairement aux juges, les médiateurs ont une conception large des intérêts. Les participants peuvent donc parler de leurs intérêts financiers ou matériels, mais aussi personnels, émotionnels, de réputation, à court terme et à long terme...

Le médiateur dispose de divers outils pour faciliter l'expression des intérêts et leur protection. C'est le cas de l'entretien individuel (ou "caucus"), qui offre la possibilité aux participants de s'entretenir en privé avec le médiateur afin de lui parler des éléments qu'ils ne veulent pas nécessairement révéler à table de médiation mais qui sont tout de même importants pour eux.


  • Vous ne vous engagez qu'à ce qui fait votre affaire

C'est très simple : une entente de médiation, c'est un contrat. L'entente ne peut contenir que des clauses qui sont conformes à la volonté des signataires. Vous ne vous engagerez donc pas si ça ne vous convient pas. Dans le pire des cas, si vous sentez qu'il est impossible de trouver une solution créative ou un bon compromis, vous pouvez toujours vous retirer. Le processus vous aura au moins aidé à clarifier et hiérarchiser vos intérêts, et vous aurez tenté la voie du dialogue, ce qui n'est jamais mauvais.



N'hésitez donc pas à recourir à la médiation ! Thirdchair.ca propose un panel de médiateurs compétents et expérimentés pour vous assister dans la recherche de vos solutions.




(Pour alléger le texte et faciliter la lecture, l'emploi du masculin a été privilégié : médiateur, participant, etc. Il va de soi qu'il existe d'excellentes médiatrices, et que le conflit n'est pas seulement l'apanage des hommes.)

Get in touch...

w. 1 855 999 2424   |  c. 514 574 5804

  • Twitter Icône sociale
  • Medium
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram

1275 Avenue Des Canadiens-De-Montréal

Montréal, QC, H3B 0G4

Canada

© 2018 THIRD CHAIR

Drapeau de l'Espagne