• Alvaro Echanove

Le médiateur comme alternative à l'avocat

Que ce soit dans la région de Montréal ou ailleurs au Québec, il existe des services de médiation très variés et à la mesure de vos besoins. La médiation se veut une bonne alternative au recours aux tribunaux dans de nombreux cas et peut même complémenter un dossier juridique. Il s’agit d’une autre façon d’obtenir justice et une bonne solution d’entreprise.




Quand il est temps de décider quel professionnel peut nous aider avec un conflit ou un litige, plusieurs choisissent instinctivement l’avocat. Il existe un autre professionnel capable de vous offrir des solutions; le médiateur. Third Chair L.P vous explique pourquoi en trois points.  


L’avocat conseille, le médiateur écoute


Le pouvoir de donner une opinion et un conseil juridique est exclusif à l’avocat et le médiateur ne peut pas le faire en aucun cas. Conseiller, c’est être capable de juger des mérites d’un conflit ou d’un litige.


L’objectif du médiateur n’est pas de trouver qui a la meilleure cause, qui a tort, qui a raison ou de faire ressortir les meilleurs arguments possibles. Le médiateur va plutôt écouter ce que les deux parties ont à dire, et parlera en retour pour leur permettre de mieux prendre conscience des besoins et intérêts qu’ils ont pour arriver à une solution.


L’avocat représente, le médiateur dialogue


L’avocat représente une partie exclusivement. Cela veut dire qu’il doit utiliser les arguments et la position la plus favorable à son client. Il se retrouve souvent à essayer d’attaquer l’autre partie pour arriver à cette fin. L’effet potentiel est de transformer un conflit simple en conflit complexe, avec des coûts importants.


Le médiateur ne représente aucune partie, sinon leur meilleurs intérêts vers un règlement de leur conflit ou litige. Son travail est donc d’aider les parties à trouver eux-même une solution sur mesure, sans jugement ou décision.   


L’avocat revendique, le médiateur concilie


Le langage de l'avocat est indéniablement celui de la loi et du droit. Il est assez rare que ceux-ci s’éloignent d'une mentalité qui se veut complexe et dure à comprendre pour les non-initiés.


Le médiateur considère la loi, mais elle n’est pas le seul outil disponible pour arriver à une solution. Il est donc possible pour les parties d’arriver à un règlement flexible, différent de ce que la loi pourrait prévoir. La seule exigence est le respect de l’ordre public, qui est un minimum légal dans certaines circonstances, par exemple en matière familiale.


Third Chair L.P offre des services complets de PRD, de médiation et de négociation à sa clientèle. Que cela soit pour prévenir ou pour sortir d’un litige, Third Chair L.P dispose des experts et du savoir-faire pour offrir des solutions abordables et flexibles afin de vous aider à régler vos conflits.  


Rendez-vous sur Thirdchair.ca pour en apprendre plus!


L’Équipe Third Chair L.P

Get in touch...

w. 1 855 999 2424   |  c. 514 574 5804

  • Twitter Icône sociale
  • Medium
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram

1275 Avenue Des Canadiens-De-Montréal

Montréal, QC, H3B 0G4

Canada

© 2018 THIRD CHAIR

Drapeau de l'Espagne