• Alvaro Echanove

La naissance d'un logo vraiment très cool

Qu’est-ce qui se cache derrière le branding de Third Chair ?

(Vous préférez lire cet article sur la plateforme Medium ? C'est par ici !)


Il peut être difficile pour une jeune entreprise de choisir un symbole pour représenter son activité. Comment faire pour que le logo soit à la fois simple, représentatif et parlant ?

Prenez le temps de réfléchir à votre branding, voire même d’y investir un peu. Il vous suivra pendant toute la vie de votre entreprise (que nous vous souhaitons longue et prospère), et il conditionnera en grande partie l’idée que vos clients se feront de vous.


L’entreprise montréalaise 3e Chaise (ou Third Chair) fait dans la prévention et la résolution de conflits. La nature intellectuelle et abstraite de son travail rend impossible la simple référence à un objet vendu. En effet, ce que vendent les experts 3e Chaise, ce sont des procédures, des consultations, un savoir-faire et même un savoir-être. Tout cela ne se dessine pas aisément.


Comment faire, dès lors, pour symboliser l’activité et la mission de cette entreprise ?


Sa fondatrice, Joséphine Brodeur, a décidé de recourir aux services d’une experte en marketing basée à Toronto. Une analyse approfondie du nom et de la vocation de Third Chair a débouché sur ce diagramme de Venn, symbolisant deux ensembles distincts mais en relation, deux chaises qui se font face et dont les espaces se touchent. 


On dirait que je vous ai perdus. Accrochez vous, ce n’est pas sorcier.


L’idée est simple : deux personnes ou deux entreprises sont en conflit. Les chaises représentent la posture des parties, leur statut social et professionnel, leurs acquis. Car la chaise, c’est aussi le trône, la chaire, le fauteuil confortable, l’assise sur laquelle on repose. Or tous les conflits contiennent cette dimension incontournable : les positions initiales des parties, c’est-à-dire l’argumentaire ou l’arsenal grâce auquel elles espèrent vaincre leur adversaire.


Vient ensuite le cœur du logo, qui constitue également le cœur du métier des médiateurs : l’intersection entre les deux espaces, qui représente les points communs entre les parties au conflit. C’est cet espace que le médiateur a pour mission de révéler. En effet, dans quasiment tous les conflits, si on creuse au-delà des positions initiales des parties, on voit apparaître des intérêts et des besoins communs sur lesquels pourrait reposer une entente. Il appartient au médiateur de mettre en lumière cet espace (qui est souvent difficile à percevoir) afin de donner aux parties une nouvelle assise pour bâtir leur avenir commun.


La troisième chaise est donc celle que l’on ne voit pas sur le logo : c’est parce qu’il n’est pas nécessaire de la montrer. Ce sont les parties qui importent, et c’est à partir de leurs besoins que l’on travaille. La troisième chaise est celle du médiateur, et donc celle de l’impartialité, de la neutralité, de l’indépendance, du respect mutuel. Elle est l’assise du dialogue.

La métaphore des deux espaces qui se rencontrent peut ensuite être exploitée à souhait pour représenter bien plus que la profession du médiateur. 


Par exemple, on peut y voir le monde du droit et le monde des sciences humaines qui se rencontrent, pour donner naissance aux études de médiation. On peut y voir la planète de la justice classique et celle de la justice participative avec, en leur point d’intersection, un idéal de paix. En fait, c’est tout un rapport à l’altérité que le diagramme représente : un vœu de tolérance, une promesse de toujours aller chercher ce qui nous unit plutôt que ce qui nous éloigne.


Et enfin, la question que tout le monde se pose : pourquoi bleu et rose ?


Joséphine Brodeur explique son choix de couleurs par des arguments esthétiques (qu’il ne faudrait surtout pas négliger à l’heure actuelle, où l’image importe beaucoup) : le bleu a été choisi pour sa profondeur et ses vertus apaisantes ; le rose-gold, pour son côté raffiné et jovial. La médiation est une affaire sérieuse, et en même temps, elle ne peut se passer d’un peu de joie pour pouvoir aboutir.


Le résultat est un logo efficace, simple, mais soigné et d’interprétation large.


N’hésitez pas à nous laisser des commentaires si vous avez des questions ou des remarques!

Get in touch...

w. 1 855 999 2424   |  c. 514 574 5804

  • Twitter Icône sociale
  • Medium
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram

1275 Avenue Des Canadiens-De-Montréal

Montréal, QC, H3B 0G4

Canada

© 2018 THIRD CHAIR

Drapeau de l'Espagne